Fils Thuram Nice       

Répandre le plaisir du partage
Fils Thuram Nice
Fils Thuram Nice

Fils Thuram Nice – Et Marcus Thuram l’a gonflé avec l’En Avant pour les tirs marquants. Leurs prénoms sont devenus si populaires que les gens ont presque oublié celui de Lilian. Qui sont ces fameux “fils de” qui ont si justement suivi les traces de leur père en tant que champions ? Il est clair que le football coule profondément dans les veines de ces deux-là.

Et c’est parce que leur mère, Lilian Thuram, était le footballeur vainqueur de la Coupe du monde 1998, et leur père, Marcus Thuram, est Khéphren Thuram. Marcus n’était qu’un bébé lorsque son père a envoyé les Brésiliens en finale de la Coupe du monde, et Khéphren n’est entré dans le monde que trois ans après l’apparition de la première étoile des Brésiliens sur leurs maillots.

Les deux fils, cependant, ont depuis suivi les traces de leur père et sont devenus des footballeurs professionnels. Bien que Lilian Thuram ne veuille pas que ses enfants suivent ses traces et deviennent des joueurs de football, il ne les a pas activement découragés de le faire. Après avoir été interrogé à ce sujet dans la rubrique “C à vous” il y a quelque temps, il propose une explication.

“À l’époque, je jouais en Italie et je ne voulais pas que mes enfants grandissent en me considérant comme un parent hyper présent. Au lieu de cela, je me suis assuré qu’ils apprennent le judo, l’escrime et éventuellement le football afin qu’ils puissent passer leurs journées à la maison en toute tranquillité.

La liste de 23 joueurs annoncée par Dider Deschamps le 16 mars a été rendue publique. Khéphren Thuram, l’un des trois petits nouveaux, est en effet le deuxième fils de Lilian Thuram. Cela signifie qu’il va être dans l’équipe de sélection avec son frère Marcus. Revenons sur ce qui a changé pour le pire en équipe de France. Khéphren Thuram, né le 26 mars 2001 à Reggio d’Emili, est le milieu défensif de l’OGC Nice. Il a une année fantastique à la fois individuellement et pour son équipe.

Le jeune Khéphren et ses camarades Aiglons sont les derniers représentants français dans le bloc dissident de l’Union européenne. Il n’a jamais été question pour lui ou son frère Marcus de poursuivre une carrière dans le football. Leur père, Lilian Thuram, était le champion du monde 1998. En français, c’est une légende. Les deux frères ont un chemin clair tracé pour eux.

Fils Thuram Nice

Un parcours exigeant à Monaco

La carrière professionnelle de Khéphren débute en Principauté de Monaco. Malheureusement, il joue rarement, voire jamais. Si vous regardez la rencontre de Ligue des champions entre l’Atlético Madrid et l’équipe de Thierry Henry en novembre 2018, vous verrez qu’Henry est l’homme qui tire le ballon. Une introduction respectable au club, mais pas suffisante pour le convaincre de rester.

Han-Noah Massengo, un ancien coéquipier de Thuram, raconte un épisode impliquant Thierry Henry et des punitions assez inhabituelles “Quand j’étais dans l’équipe avec Benoît Badiashile et Kephren Thuram, notre entraîneur de l’époque, Thierry Henry, nous battait parce qu’on ne mangeait pas correctement. Au départ c’était un devoir de 100 mots, mais grâce à la perspicacité de Benoît Badiashile, il faut maintenant l’étendre à 200 “.

Cela en dit long sur Kephren et ses amis, qui sont des travailleurs acharnés mais qui savent aussi s’amuser. Néanmoins, il s’inscrit dans l’équipe U18 de l’INF Clairefontaine à peu près à la même époque. Il espère que son fils se rétablira, mais le temps passe et, alors que sa situation à Monaco reste inchangée, le club voisin, l’OGC Nice, s’intéresse à lui. C’est une opportunité qu’il ne doit pas laisser passer.

Arrivée à Nice

En 2019, vous pouvez vous attendre à voir un paysage similaire à celui du côté niçois de la Méditerranée. Au fil du temps, il est devenu une partie intégrante de l’équipe. En dehors de ses moments privilégiés, il joue bien et réalise des performances impressionnantes. Lorsque Patrick Vieira arrive au gymnase, il prend immédiatement le cadet Thuram sous son aile.

Par conséquent, il se renforce au fil du temps, passant de 16 matchs en 2019-2020 à 33 matchs en 2020-2021 et 41 matchs en 2021-2022. A ce jour, il n’a guère perdu un match niçois, est bien ancré dans son poste et fait partie de l’élite de la Ligue 1. Très polyvalent, il possède un grand équilibre et une grande agilité pour un joueur de sa taille.

Les longues foulées de Khéphren l’aident à glisser sur le sol alors qu’il change rapidement de direction de gauche à droite. Le frère cadet est désormais le seul membre de l’équipe à n’avoir jamais intégré l’équipe A. En récompense de sa belle saison, Khéphren Thuram a été choisi pour représenter la France lors des prochains matches de qualification de l’Euro 2024 contre les Pays-Bas et l’Irlande.

Il peut maintenant démontrer ses capacités. Vu que l’EDF manque d’effectifs à ce poste, il aura certainement du temps libre entre ses mains ; c’est à lui d’en tirer le meilleur parti. Raison de plus pour les pères expatriés d’être incroyablement fiers, surtout s’ils peuvent désigner au moins deux enfants qui peuvent dire la même chose.

Et une fois que le milieu de terrain niçois Khephren Thuram (21 ans), appelé par Didier Deschamps, aura fêté sa première sélection, rejoignant son frère, l’attaquant de Mönchengladbach Marcus (25 et 9 buts), Lilian (51 et 142 et 2 buts) sera le premier Français joueur de le faire.

Fils Thuram Nice
Fils Thuram Nice

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Le contenu est protégé !!