Bourdin Françoise Mari

Répandre le plaisir du partage
Bourdin Françoise Mari
Bourdin Françoise Mari

Bourdin Françoise Mari – L’auteur français Françoise Bourdin est née à Paris en 1952. Elle est l’un des auteurs les plus vendus en France et a publié plus de quarante livres, dont la plupart sont des drames familiaux. Face à la mer et Le choix des autres sont les deux derniers livres de l’auteur, tous deux sortis en 2016 et 2017.

Vie de Françoise Bourdin En 1952, Françoise Bourdin est née à Paris. La jeune fille passe ses premières années à regarder son père et sa mère se produire sur scène dans les galeries de l’Opéra de Paris car ses parents sont tous deux chanteurs lyriques. À l’adolescence, Françoise Bourdin se passionne pour l’équitation au point qu’elle renonce aux cours de son école secondaire pour monter à cheval.

En quête de vitesse, la jeune femme trouve du réconfort dans ce décor et obtient une licence cavalière. Parallèlement, Françoise Bourdin poursuit son autre passion, la lecture. Le père de son fils possède une importante bibliothèque remplie de livres éclectiques. Elle décide d’acheter un grand nombre de livres de poche pour s’occuper pendant son séjour sur le terrain après s’être sentie inspirée par sa découverte.

Françoise Bourdin côtoie de grands auteurs français et étrangers comme Emily Brönte, Marcel Proust ou Jean Giono. Toutes ces leçons aboutissent à la prise de goût de Françoise Bourdin pour l’écriture. Le jeune adolescent commence à écrire à la fois des poèmes et des nouvelles.

A 15 ans, Françoise Bourdin donne une de ses nouvelles à Philippe Hériat, ami proche de son père et président de l’Académie Goncourt. Il les encourage à continuer. L’un des individus emblématiques qui inspire la jeune femme à poursuivre une carrière dans la littérature est celui-ci.

Peu intéressée par les études, Françoise Bourdin décide de se consacrer à l’écriture de romans comme loisir. Ils s’achèvent en terminant un livre qu’elle a soumis aux éditions Julliard alors qu’elle avait 20 ans. Françoise Bourdin est vraiment heureuse que son premier livre ait été accepté. Lorsque Les soleils mouillés paraissent en 1972, l’éditrice de l’auteur reconnaît immédiatement son potentiel.

L’année suivante, Françoise Bourdin achève son deuxième roman, De vagues herbes hautes, publié par la même maison d’édition. L’auteur, Josée Dayan, s’inspire de l’histoire de ce livre et décide d’en faire un téléfilm. Bien qu’épanouie auparavant par ses succès littéraires, Françoise Bourdin est profondément affectée par la disparition de son père.

Bourdin Françoise Mari

Elle arrête d’écrire à l’âge avancé de vingt et un ans. Pendant ce temps, la jeune femme épouse un de ses amis d’enfance et a deux filles en 1981 et 1982. Peu de temps après, Françoise Bourdin s’installe avec sa famille en dehors de Paris pour ouvrir un cabinet médical rural où elle occupe le poste de secrétaire médicale. En parallèle, elle recommence à écrire ses pensées.

Les plus grandes oeuvres de Françoise Bourdin Abandonnée à son métier, Françoise Bourdin décide de retourner dans le monde littéraire. Deux éditeurs s’accordent pour publier ses romans Mano a Mano et Sang et Or en 1991. Ses classeurs sont bourrés de manuscrits écrits les années précédentes lorsqu’elle publie BM blues en 1993.

Entre-temps, Françoise Bourdin divorce de son mari et s’installe à Vernon, où elle continue d’écrire tout en profitant du calme de la campagne. Elle s’engage à publier plusieurs romans, à commencer par La Camargueaise en 1996. Les contes de famille que Françoise Bourdin raconte dans ses livres captivent son public, touché par ces thématiques.

L’auteur de romans a publié plus de trente romans. L’auteur a également écrit trois autres romans, dont un, Un joyeux non-anniversaire, paru dans la collection de romans 13 à table ! en 2017. Elle partage la distinction d’être l’auteur français qui a vendu le plus de livres ces dernières années avec Katherine Pancol.

En plus de son travail de romancière d’amour, Françoise Bourdin travaille également comme décoratrice de télévision. L’auteur de plus de 47 romans est décédé à l’âge de 70 ans alors que ses livres gagnaient en popularité aux côtés des best-sellers français. Cependant, sa carrière fulgurante a pris un départ terrible.

Alors que son écriture continue d’attirer et de plaire aux lecteurs, elle a vendu plus de 15 millions d’exemplaires de ses romans, la plaçant à égalité avec des auteurs comme Marc Lévy ou Guillaume Musso. Mais ce qu’on oublie le plus de Françoise Bourdin, c’est qu’elle a commencé sa carrière dans des circonstances tragiques, comme si l’écriture était devenue son refuge.

Alors qu’elle n’a que 16 ans, Françoise Bourdin vit l’un des événements les plus traumatisants de sa vie d’adolescente lorsque son fiancé, un cavalier décoré, participe à un concours à Bâle et meurt tragiquement sous ses yeux. Elle a écrit son premier livre, “les soleils mouillés”, qui raconte l’histoire d’une jeune femme profondément affectée par la perte d’un être cher.

Il sortira aux éditions Julliard en 1972, lorsque Françoise Bourdin aura 19 ans. L’année suivante, il publie son deuxième livre, “De vagues herbes jaunes”, quich Josée Dayan adaptera pour la télévision, avec Laurent Terzieff en tête d’affiche. L’écrivaine française Françoise Bourdin écrit dans ce pays.

Elle a publié plus d’une douzaine de livres et se classe actuellement au quatrième rang des auteurs français en termes de ventes. Ses livres présentent généralement des drames familiaux et les lecteurs peuvent s’identifier aux personnages, d’où le slogan “Des histoires qui nous ressemblent”.

Quand elle avait 16 ans, son fiancé s’est suicidé alors qu’ils regardaient une compétition équestre. Elle affirme qu’à l’époque, elle avait envisagé de descendre du cheval, mais au lieu de cela, elle a changé d’entraîneur, a repris l’entraînement et est maintenant jockey. Elle a participé à des courses hippiques à Chantilly et Maisons-Laffitte.

Après avoir perdu son fiancé, elle écrit Wet Suns, l’histoire d’une jeune femme passionnée de chevaux. Juilliard a publié l’ouvrage à l’âge de 19 ans, en 1972. Elle écrit un deuxième livre, De vagues herbes jaunes, publié en 19731 et adapté plus tard à la télévision par Josée Dayan, devenant son premier téléfilm avec Laurent Terzieff comme interprète.

Bourdin Françoise Mari

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Le contenu est protégé !!